Enfant à vélo - 20 pouces - Grandir - Vie de maman
Blablas au thé

7 ans

L’air chaud siffle dans mes oreilles, fait danser mes cheveux autour de mon visage. Le soleil dessine des taches de soleil qui flottent, mouvantes, glissantes, brefs éclats de lumière éparpillés dans le sous-bois et à la périphérie de mon regard.

Mes yeux sont braqués sur ton petit dos qui file devant moi, ce minuscule dos qui tressaute au rythme des coups de jambes que tu infliges à tes pédales.

« T’as vu, Maman, je vais vite, hein ! »

Oui, mon chéri, tu vas vite sur ton vélo 20 pouces. Tellement vite. Trop vite. Tu es passé de la draisienne à la bicyclette en un rien de temps, juste le temps d’un battement de cil selon mon échelle de maman. Le temps d’un souffle, d’une étincelle.

Tu viens d’avoir sept ans. Sept ans et un nouveau vélo, un VTT de grand avec six vitesses. Elles étaient importantes pour toi, ces vitesses, comme un symbole de ta maturité, comme un rite de passage obligé. Ça fait presque une vitesse par année.

Alors tu files comme un éclair, comme une seconde. Comme l’enfance. Tu pédales même dans les descentes, car ce n’est pas assez rapide pour toi. J’ai envie de te demander de ralentir, j’aimerais te dire de faire attention. Mais je me retiens. Je sais que je dois te laisser glisser au rythme qui est le tien. Et je me contente de t’observer, de t’accompagner, de graver ce moment. De fixer dans ma mémoire cette image de petit corps pédalant de toutes ses forces, de toute sa fougue.

Simplement… ne file pas trop vite quand même…

2 commentaires

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *