Le requin du Groaland et son copépode - Vie animale - Vie sous-marine
Blablas au rhum

Le requin du Groenland : une vie pas très sexy !

Vous en avez marre de votre quotidien ? Vous pensez avoir une vie toute pourrie ? Attendez que je vous parle de celle du requin du Groenland, et vous allez comprendre ce qu’est une vraie vie pleine de caca.

Mes enfants et moi l’avons entrevu, le week-end dernier, alors que nous regardions un documentaire animalier traitant d’un requin assez méconnu : le requin du Groenland.

Avouez que j’ai piqué votre curiosité, hein ?

Je vais me faire un plaisir de la satisfaire :

Tout d’abord, sachez que le requin du Groenland vit dans les eaux glaciales de l’Atlantique Nord au-delà du cercle polaire. Il demeure dans les eaux profondes, et, donc, essentiellement dans l’obscurité.

C’est une espèce solitaire dont la seule activité est la recherche de nourriture.

Son existence consiste donc à nager sans fin dans le noir, le froid et la solitude en quête de bouffe. Funky, non ?

Remarque de mon fils : « Il doit s’ennuyer quand même, non ? »

Je lui ai confirmé que ça ne devait pas être la fête tous les jours.

Nous avons ensuite appris qu’à de rares occasions, il remonte à la surface pour tenter de diversifier son alimentation. Il a alors la possibilité de nager sous la surface de l’eau dans un somptueux et féerique paysage de glace.

Mais – et c’est ballot – il ne peut pas en profiter, car il est aveugle !

Vous me direz, la nature fait bien les choses : il vit dans l’obscurité, il peut donc très bien se passer d’une excellente vue.

Sauf que cette cécité n’est pas génétique.

En réalité, si le requin du Groenland est aveugle, c’est parce ce qu’il se fait grignoter la surface de l’œil par un petit crustacé parasite, le copépode (regardez sur la photo, c’est cette espèce de petit ver) ! Charmant, n’est-ce pas ?

Ces animaux de cinq centimètres environ vivent en symbiose avec l’animal : ils sont bioluminescents, ce qui leur permet d’attirer des proies pour le requin qui, en échange, les laisse manger ses yeux !

Je vous laisse imaginer la tête de mes enfants : le visage de mon fils a pris une teinte s’approchant de celle du plancton ; quant à ma fille, je n’ai pas eu le temps de voir, elle s’était déjà réfugiée sous un plaid.

Oui, ils sont un peu sensibles, je sais.

Et là, vous vous dites : Non, mais assez, quoi ! J’espère au moins que son calvaire sur terre, enfin sous l’eau, est de courte durée ?

Eh bien, que nenni ! L’espérance de vie de ce pauvre animal serait de 200 ans ! Mais la communauté scientifique ne s’accorde pas encore sur le sujet et certains pensent que ce requin pourrait vivre… jusqu’à cinq siècles !

Voilà. Donc, si j’ai un conseil à vous donner, faites gaffe à votre karma si vous ne voulez pas finir réincarné en requin du Groenland et vivre un supplice de plusieurs centaines d’années !

Sur ce, après cette petite leçon de biologie, je vous laisse et n’oubliez pas : enjoy your life !

Si cet article vous a fait marrer, venez donc voir ici comme la nature est belle ! 

 

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *