Poupée LOL - Jouet enfants - Vie de maman - Anniversaire enfants - Cadeaux
Blablas au rhum

La poupée LOL

Ma fille et mon fils sont régulièrement invités à des anniversaires.

Non. Pas régulièrement. Souvent, très souvent.

Qui dit anniversaires, dit cadeaux. Qui dit anniversaires fréquents, dit cadeaux nombreux.

L’autre jour, donc, ma fille était invitée à l’anniversaire de l’une de ses copines.

J’ai été missionnée pour aller acheter un cadeau sur ma pause-déjeuner.

« Maman, maman, achète une poupée LOL, s’il te plaît ! ».

Une poupée LOL. Soit.

Je me dis que le nom est curieux, mais, comme je suis une maman à la page, je me dis qu’il doit s’expliquer par le sourire de la poupée, qu’elle doit être Laughing out loud (oui, parce que non seulement, je suis une maman à la page, mais je suis une maman à la page qui maîtrise parfaitement l’anglais), bref, j’imagine une jolie poupée pleine de joie et de dents éclatantes.

Eh bien, pas du tout. La poupée n’est pas LOL du tout. Elle est plutôt MDR (Monstrueuse, Difforme, Repoussante), voire PTDR (Protubérant Terrifiant et Disproportionné Regard).

Elle est petite, trapue, et n’a même pas de nez. Et elle fait la tronche.

Je me dis que les professionnels du marketing sont forts quand-même : en quelques années, on est passé de la mannequin anorexique aux traits fins et aux cheveux soyeux à la poupée moche qui a une tête de mutante et même pas de vrais cheveux.

Alors, naïve que je suis, j’ai demandé au vendeur s’il vendait beaucoup de ces horreurs. Bon, OK, dans les faits, le terme exact que j’ai utilisé, c’est « poupées au physique atypique ».

« Pas atypique, Madame », m’a-t-il répondu, « Extravagant ».

J’ai étouffé un petit couinement.

J’ai carrément retenu un râle d’agonie quand il a poursuivi en me disant que, oui, oui, elles font partie des jouets les plus vendus au monde.

Il a ajouté (d’un ton condescendant) : « Madame, c’est le plaisir de la surprise ».

La surprise ? Oui, la surprise. Car la poupée LOL est non seulement moche, mais en plus elle n’est pas écolo : elle est suremballée de plusieurs couches de papiers et de plastique qu’il faut dépiauter une par une pour découvrir la chose et ses accessoires. Car chacune de ces couches contient des indices, des messages cachés, des autocollants et pleins de petites choses en plastique qui viendront compléter la merveilleuse collection de babioles inutiles qui prennent la poussière sur les étagères des chambres de nos filles.

Comme je suis faible, je suis quand même revenue avec ma poupée LOL.

Ma fille, en la voyant, a affiché à peu près les mêmes yeux de mangas que la poupée.

« Oh, la chance ! Je me demande laquelle c’est ! Pas toi, Maman ? ».

Je vous jure que j’ai tenté de résister. Vraiment. Au moins deux minutes.

Mais, comme je vous le disais plus haut, je suis faible. Et puis, je me suis dit que je pouvais bien lui accorder ce petit plaisir. Surtout, je ne voulais pas prendre le risque de ruiner son enfance et de la traumatiser (je n’avais pas envie qu’elle me le reproche plus tard en mode si, à huit ans, t’as pas de poupée LOL, c’est que t’as raté ton enfance, voyez ?).

Bref, si nous avons déballé (fébrilement) chacune des couches de l’emballage et dévoilé la poupée et ses accessoires, ce n’était absolument pas parce que j’étais curieuse de voir sa tête (moche). Pas du tout, du tout.

Conclusion : je dois retourner acheter une poupée LOL demain.
Et l’étagère de ma fille est encombrée d’une nouvelle babiole moche.
Lol.

 

Cet article vous a plus ? Venez donc lire ici quel est le jouet préféré de mon fils !

 

Un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *