Escape game à la maison - Escape game à domicile - Confinement avec des enfants
Blablas au thé

J’ai testé l’escape game à la maison et en famille de John Doe

En ces périodes de confinement successives, il devient difficile d’occuper nos enfants.

J’ai bien essayé de leur proposer des jeux, comme le défi de celui qui passe l’aspirateur le plus vite ou de celui qui construit la plus haute pile de linge plié, mais le succès n’a été que mitigé, je dois bien l’avouer.

Alors quand j’ai reçu ce mail de John Doe m’informant d’un escape game à la maison à réaliser en famille, j’ai remercié le ciel. Et John Doe.

Et franchement, ça fonctionne très bien pour occuper les après-midis pluvieux.

Un escape game, qu’est-ce que c’est ?

C’est LE divertissement à la mode. Il en existe de toutes sortes, mais le concept de base reste toujours le même : vous êtes enfermés dans une salle à thème de laquelle il s’agit de s’échapper en résolvant plusieurs énigmes et en activant divers mécanismes, tout en solutionnant une enquête plus générale.

L’escape game à la maison de John Doe :

Pour 12,90€, John Doe propose plusieurs escapes games à imprimer pour jouer à la maison et avec des enfants à partir de 7 ans. En contrepartie d’un supplément, il est également possible de se faire livrer une enveloppe contenant tous les documents nécessaires pour jouer.

Nous avons testé la mission « Piratage ».

Seuls outils nécessaires : une imprimante, une paire de ciseaux, du ruban adhésif et un appareil permettant de flasher des QR Codes.

La mise en place nécessite 15 à 20 minutes de préparation et la mission est modulable tant en nombre de joueurs qu’en difficulté. Ainsi pour chaque énigme, des conseils vous sont délivrés pour rendre cette partie du jeu plus facile ou plus difficile.

John Doe indique que la durée de jeu est 20 minutes à 2 heures, selon le degré de difficulté choisir.
En ce qui nous concerne, le jeu nous a occupés 1 heure et demie.

Un maître de jeux doit être désigné pour la mise en place de tout le matériel : il y aura divers documents à accrocher aux murs ou sur des portes tandis que d’autres devront être dissimulés.

Vous imaginez bien que, diabolique comme je suis, je me suis précipitée sur le poste de maître de jeux et que j’ai pris un grand plaisir à cacher les divers indices dans des endroits plus ou moins saugrenus.

Le pitch :

Des pirates se sont introduits dans la base de données de l’agence secrète John Doe et menacent de s’emparer de l’identité de leurs agents.

C’est pourquoi John Do a besoin de NOUS pour enquêter sur cette affaire et les aider à empêcher le piratage !

Pour cela, il faudra fouiller, observer, communiquer en équipe et être créatifs pour identifier le suspect qui va lancer l’attaque ainsi que le lieu où il se trouve. Ces informations nous permettront de le bloquer et de sauver les identités de tous les agents John Doe !

Bref, de l’adrénaline et du suspens en perspective !

Comment ça s’est passé ?

Rassurez-vous, je ne vais pas vous spoiler le jeu, car il mérite vraiment d’être découvert.

C’était le premier vrai jeu d’escape game de nos deux enfants de 6 et 8 ans et ils ont plus qu’adoré.

À vrai dire, ils se sont tellement pris au jeu que mon fils a voulu faire tout le jeu équipé de ses lunettes de soleil : apparemment, c’est l’accessoire nec plus ultra de l’espion !

Ma fille, quant à elle, a trouvé l’expérience tellement immersive qu’elle appréhendait presque chaque étape, s’attendant à voir débarquer le pirate au milieu de notre salon.

Le jeu en lui-même est vraiment bien fichu. Les énigmes sont diverses et variées : vous aurez des recherches à faire, des déductions, du pliage, du découpage et bien d’autres surprises encore !

Vous devrez faire appel à nombre de vos sens : l’ouïe (pour une séquence musicale mémorable !), la vue, le cerveau (comment ça, ce n’est pas un sens ?).

Quelques séquences interactives sont même prévues, mais je ne vous en dis pas plus !

Pour le maître du jeu, hormis la mise en place et les recherches des indices qu’il aura lui-même cachés, il pourra participer à la résolution de toutes les autres énigmes.

Un seul bémol cependant : lorsque vous commencez à réunir des indices vous permettant d’identifier le pirate, ne commencez pas tout de suite à éliminer les différents suspects. Attendez donc plutôt la fin, car nous nous sommes rendu compte qu’il n’était pas nécessaire d’utiliser tous les indices pour trouver le coupable !
Aussi, mon conseil : résolvez d’abord toutes les énigmes vous permettant de mettre la main sur les indices et ne les utilisez qu’à la toute fin pour en déduire le coupable.

En tous cas, je vous recommande cet escape game à la maison très chaudement ! Et n’oubliez pas de vous munir de vos plus belles lunettes de soleil… ça change tout, dixit mon fils !

Vous trouverez plus d’informations  sur le site de John Doe

 

Cet article vous a plu ? D’autres astuces pour occuper vos enfants ici !

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *