Gâteau d'anniversaire illuminé - Bougies - Grandir - Neuf ans - Anniversaire
Blablas au thé

9 ans

Il y a cette photo et ce regard.

Quand tu as vu que je brandissais l’appareil photo, tu t’es figée. Il y a peu, tu ne m’aurais même pas remarquée, tu aurais continué à sourire, à rire, à vivre, insouciante et inconsciente de l’image que tu pouvais renvoyer.

Pas cette fois.

Cette fois-ci, tu as passé ta main dans tes cheveux pour ramener une mèche sur le côté. Tu t’es redressée et tu as regardé l’objectif avec une intensité nouvelle, une étincelle dans les yeux, un éclat vert. Puis tu as souri, un sourire mesuré. Un sourire de grande qui avait perdu un peu de sa spontanéité et de sa légèreté.

Juste après, j’ai contemplé la photographie. Quand mes yeux se sont posés sur ton portait, j’ai d’abord haussé un sourcil, amusée, devant cette posture de pré-ado, devant cette moue mi-boudeuse, mi-frondeuse ; puis, autre chose est venu se superposer, comme un voile délicat, ténu, presque transparent, mais qui estompe les couleurs malgré tout ; peut-être un peu de nostalgie. La nostalgie, chez moi, a toujours eu un arrière-goût de mélancolie.

Il s’est vite envolé, ce sentiment : juste après, tu as rigolé et tu as attrapé ta poupée de chiffon Anna pour la serrer fort contre toi, avant de faire semblant de lui donner ta part de gâteau à manger.

J’ai ri à mon tour, soulagée et heureuse : finalement, tu n’as « que » 9 ans.

Bel anniversaire, ma princesse.

Photo by Stephanie McCabe on Unsplash

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *